Pontault : la Légion d’honneur pour Gilbert, survivant de Buchenwald

Capture d’écran 2015-05-18 à 08.07.44

« Je ne me suis même pas rendu pas compte que le camp avait été libéré, j’étais cloué au sol à cause de la dysenterie et du typhus. Un camarade m’a fait ingurgiter un bout de charbon de bois, c’est ce qui m’a sauvé. » Gilbert Laurent est un miraculé. Après deux ans passés à survivre dans le camp de la mort de Buchenwald, il en réchappe de peu le 25 avril 1945, jour de libération du camp par les troupes américaines.

Capture d’écran 2015-05-18 à 08.12.29

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *