Un nouvel essai historique (en italien) sur Buchenwald.

hqdefaultGilberto Salmoni, né à Gênes en 1928 dans une famille juive, a été interné à quinze ans avec sa famille à Fossoli, camp de prisonniers situé dans le Nord de l’Italie et transformé en 1943 par les SS en centre de transit pour les déportés. Déporté à Buchenwald avec son frère aîné en août 1944 (Mle 44573), il est libéré en avril 1945 et rejoint difficilement l’Italie et Gènes, où il apprendra que le reste de sa famille a disparu à Auschwitz. Il est aujourd’hui président de la section de Gênes de l’ANED (Association des anciens déportés politiques et raciaux) et membre du Comité international Buchenwald-Dora. Après avoir fait, en 2012 le récit de cette déportation, il publie aujourd’hui un nouvel ouvrage plus général sur le camp. « A l’invitation de la Fondation des Mémoriaux de Buchenwald et Dora, explique-t-il, je suis retourné deux fois à Buchenwald et dans les environs de Weimar, et cela à suscité ma curiosité d’approfondir l’histoire. Avec l’ANED, j’ai visité d’autres camps de concentration nazis et échangé avec quelques survivants. Je me suis rendu compte que le camp de Buchenwald, bien qu’ayant de nombreux points communs avec d’autres camps, présentait de nombreuses particularités. Cela m’a intrigué et m’a amené à enquêter. Ces particularismes traversent toute l’histoire du camp et c’est une histoire à découvrir. »

BuchenwaldGilberto Salmoni, Buchenwald, Une histoire à découvrir, publié par Frilli Brothers Publishers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *