PROFANATION DU CRÉMATOIRE DE BUCHENWALD

La police allemande serait à la recherche de deux néonazis britanniques  qui se sont fait photographier alors qu’il faisait le salut hitlérien dans le sous-sol du crématoire de Buchenwald.

Ce cliché a été posté sur Twitter par le groupuscule néonazi britannique National Action. Les deux hommes, dont le visage est flouté, ne se contentent pas de ce geste odieux, ils brandissent également le drapeau de leur mouvement, directement calqué sur celui des « troupes d’assaut » du parti nazi, la Sturmabteilung. Sur cette photo, à côté d’un smiley dessiné en surimpression, est écrit « Meat hook« , soit « Crochets à viande », avec une flèche pointant vers le mur. C’est effectivement dans cette salle, où les corps des détenus décédés étaient entreposés avant leur crémation, que les SS étranglèrent environ 1 100 hommes, détenus concentrationnaires et prisonniers de la Gestapo, en se servant des crochets placés sur les murs. La police allemande a indiqué à Bild-Zeitung qu’elle n’avait pas encore identifiés les auteurs de cet outrage à la mémoire des victimes du nazisme et qu’elle poursuivait ses investigations. Le directeur de la Fondation des mémoriaux de Buchenwald et Dora, le Professeur Volkhard Knigge a réagi à cette profanation en déclarant : « C’est un grave affront infligé à près de 280 000 personnes détenues à Buchenwald parmi lesquelles il y avait également des Britanniques ». Il a en outre souligné la gravité de l’acte qui n’était pas « spontané » mais avait été prémédité. Le lieu étant particulièrement surveillé, les néonazis ont dû prévoir leur coup à l’avance. « La probabilité de se faire prendre en train de prendre cette photo est particulièrement élevée. Nous pensons donc que les coupables n’ont pas agi spontanément […] et étaient bien préparés  » a t-il ajouté.
Depuis 2014, plusieurs incidents de ce type se sont produits au mémorial de Buchenwald, principalement du fait de groupes d’extrême droite allemands. Volkhard Knigge explique que le chiffre a doublé depuis 2014, avec « la montée du populisme d’extrême droite en Europe ».

(http://www.bild.de/news/inland/weimar/britische-nazis-schaenden-kz-buchenwald-45968944.bild.html)

Laisser un commentaire