Une journée sur les procès des tortionnaires nazis

Le 27 novembre les amicales et associations d’anciens déportés organisent, avec le Centre historique allemand, une journée sur les procès des tortionnaires nazis.
La journée du 27 novembre évoquera les procès menés dans chaque zone d’occupation, y compris dans la zone soviétique, puis les procès qui se sont poursuivis jusqu’à aujourd’hui. Elle se conclura par une table ronde  sur  l’évolution du droit international face aux crimes de guerre et contre l’humanité.
Il y a trente ans, la cour d’assises du Rhône condamnait Klaus Barbie, ancien chef de la Gestapo de la région lyonnaise, pour dix-sept crimes contre l’humanité. Le 3 juillet 2017, les ministères de la Justice et de la Culture ont annoncé l’ouverture “anticipée” des archives relatives au procès. Cette ouverture devrait lever le voile sur les événements précédant le procès et contribuer au travail de mémoire et à la lutte contre le révisionnisme.

Henry Rousso, historien et directeur de recherches au CNRS et Denis Salas, magistrat et auteur du livre “Barbie, Touvier, Papon : des procès pour la mémoire” (2002) reviennent dans une série sur France-Culture sur ce procès aussi singulier qu’emblématique.

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-1ere-partie/proces-klaus-barbie-publier-pour-ne-pas-oublier