Mois : janvier 2019

Présentation du livre « Buchenwald par ses témoins »

Présentation du livre « Buchenwald par ses témoins »

Dominique Orlowski présentera le livre Buchenwald par ses témoins
– à la Médiathèque de FRETEVAL (41160) le samedi 26 janvier à partir de 15 heures.
– à la Médiathèque de SAINT FIRMIN DES PRÉS (41100) le samedi 27 avril entre 10h et 12h30
– à la Médiathèque de LA FERTÉ IMBAULT (41300) le Samedi 21 septembre
Chacune de ces présentations est accompagnée de la présentation de dessins de déportés réalisés au camp de Buchenwald ou celui de Dora.
Journée d’étude organisée par la FMD et l’EHESS autour du thème du CNRD

Journée d’étude organisée par la FMD et l’EHESS autour du thème du CNRD

Politiques du Reich / répressions, persécutions et déportations

Répression et déportation en Europe Espace et histoire, 1939-1945 (recherche et pédagogie)

Journée d’étude organisée par la FMD et l’EHESS autour du thème du CNRD

L’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et la Fondation pour la mémoire de la Déportation (FMD) ont organisé une journée d’étude sur le thème Répression et déportation en Europe Espace et histoire, 1939-1945 (recherche et pédagogie) organisée dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2018-2019.

Programme :

Ouverture

Marie-José Chombart de Lauwe, présidente de la FMD (sous réserve), déportée à Ravensbrück et Mauthausen, directrice de recherche honoraire, CNRS

Frédéric Rousseau, professeur, Université de Montpellier III,

Charles Heimberg, professeur, Université de Genève Revue En jeu, Histoire et Mémoire vivantes

Serge Wolikow, professeur émérite d’histoire contemporaine, Université de Bourgogne, président du conseil scientifique de la FMD

1/3 Politiques du Reich / répressions, persécutions et déportations.

Modérateur : Bertrand Hamelin, professeur agrégé et docteur en histoire

– Laurent Joly, directeur de recherche, CNRS Vichy, les nazis et la persécution des juifs (1940-1944)

– Cécile Vast, Musée de la Résistance et de la Déportation, Besançon Les stratégies de répression des résistances

Répressions et déportations en France

L’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et la Fondation pour la mémoire de la Déportation (FMD) ont organisé une  journée d’étude sur le thème Répression et déportation en Europe Espace et histoire, 1939-1945 (recherche et pédagogie) organisée dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2018-2019.

Répression et déportation en Europe Espace et histoire, 1939-1945 (recherche et pédagogie)

Modératrice : Cécile Vast, docteur en histoire, Musée de la Résistance et de la Déportation, Besançon

Thomas Fontaine, historien, directeur du Musée de la Résistance nationale de Champigny (sous réserve) Politiques répressives et déportations en France

Fabrice Grenard, directeur scientifique de la Fondation de la Résistance Un exemple de répression en France : la répression des maquis

Arnaud Boulligny, chercheur, FMD Caen Physionomie des persécutions et répressions en Normandie

Régis Schlagdenhauffen, maître de conférences, EHESS, Centre Georg Simmel, UMR8131 Persécution et déportation des homosexuels par le Reich

 

Destination Lune – Les anciens nazis de la Nasa

Destination Lune – Les anciens nazis de la Nasa

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, ces ingénieurs et techniciens allemands avaient révolutionné, sous les ordres d’Hitler, les techniques d’armement et mis au point plusieurs missiles, y compris le fameux « V2 ». Travaillant ensuite pour la Nasa, ils participeront au succès de l’alunissage d’Apollo 11 en 1969.

Exploit des États-Unis, le spectaculaire alunissage de Neil Armstrong en 1969 a également témoigné du succès d’une centaine d’ingénieurs et de techniciens allemands qui œuvraient alors pour la Nasa. Fait peu connu à l’époque, la plupart de ces scientifiques étaient hautement qualifiés et considérés comme des pionniers dans leur domaine. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, ils avaient déjà révolutionné, sous les ordres d’Hitler, les techniques d’armement et mis au point plusieurs missiles, y compris le fameux « V2 », dont la production a coûté la vie à des milliers de travailleurs forcés. Dans cette chasse au savoir, les États-Unis ont également été amenés à collaborer avec des spécialistes tels que Hubertus Strughold. Considéré comme l’un des précurseurs de la médecine spatiale, ce physiologiste aurait joué un rôle dans des expériences menées sur des prisonniers du camp de concentration de Dachau. Ce documentaire explore les liens complexes qui unissaient ces employés allemands de la Nasa et le IIIe Reich.

52 min
Disponible du 06/01/2019 au 07/04/2019
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le mardi 8 janvier à 22:35