Le couple royal sur les traces des 4.200 Belges détenus à Buchenwald pendant la guerre

Le couple royal sur les traces des 4.200 Belges détenus à Buchenwald pendant la guerre

Le couple royal, en visite officielle de deux jours en Allemagne, a visité mardi ce qui reste du camp de concentration de Buchenwald, non loin de la ville de Weimar. Le Roi et la Reine ont rendu hommage aux victimes. Plus de 4.200 Belges y ont été détenus lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les souverains ont visité le camp, dont le crematorium, en compagnie du ministre-président de la Communauté germanophone Oliver Paasch. Ils ont ensuite déposé une couronne de fleurs en commémoration des victimes et assisté à la remise à la Fondation Buchenwald de la tenue de prisonnier du baron belge André Simonart.

Ce dernier, professeur en pharmacologie à l’Université catholique de Louvain, avait été incarcéré au fort de Breendonck avant d’être déporté au camp de Buchenwald. A l’issue de la guerre, il était devenu le président du musée du Fort de Breendonk. Sa famille souhaitait remettre sa tenue de prisonnier à la Fondation Buchenwald depuis longtemps. La visite royale en a été l’occasion.

Le baron André Simonart fut l’un des plus de 4.200 Belges à avoir été détenus au camp de Buchenwald ou dans l’un des camps satellites entre 1940 et 1945. Plus de 500 Belges y sont morts.


Comments are closed.