​Hommage à Raphaël Élizé

Ouest France le 13 mars 2021 :

L’ancien maire de Sablé-sur-Sarthe Raphaël Élizé désigné «héros de la diversité» par Emmanuel Macron

​Raphaël Élizé, qui fut maire de Sablé-sur-Sarthe du 19 mai 1929 au 4 mars 1941, fait partie des 318 héros issus de la diversité. Une liste qui émane d’un souhait du président de la République, Emmanuel Macron, qui entend ainsi honorer la diversité.

Mort en déportation

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Raphaël Elizé fut l’un des premiers maires de couleur noire en France métropolitaine, élu à la tête de la commune de Sablé-sur-Sarthe du 19 mai 1929 au 4 mars 1941.

Né en Martinique, il est arrivé à Paris en 1902 afin de poursuivre ses études. Reçu à l’École vétérinaire de Lyon en 1914, juste avant de partir au front (il a reçu la croix de guerre), Raphaël Élizé s’est installé comme vétérinaire dans la Sarthe, et fut élu maire de Sablé-sur-Sarthe.

En 1940, Raphaël Élizé, du fait de sa couleur, est démis de ses fonctions par le préfet de la Sarthe. Engagé dans la résistance, il fut dénoncé et déporté à Buchenwald. Il y mourra un an plus tard. À Sablé, la place centrale de la ville et l’ancien lycée Colbert portent son nom.

 

 

  • Retrouvez également la chronique du livre de Gaston-Paul Effa, Rendez-vous avec l’heure qui blesse, parue dans Le Serment N°367, page 20.